Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le maire de Puteaux signifie la "fin de mandat" du délégué des parents

Jun 27 2012, 00:05am | Publié par Collectif des parents d'élèves du conservatoire de Puteaux dans délégué des parents

Le maire de Puteaux signifie la "fin de mandat" du délégué des parents

Le mandat de Séverine Zollinger, représentante des parents d'élèves au conservatoire municipal de Puteaux, se termine. Cette "fin de mandat" lui a été signifiée par lettre du maire Joëlle Ceccaldi-Raynaud datée du 2 juin et envoyée le 21. Dans ce courrier, Mme le maire remercie la déléguée des parents pour son dévouement.

Séverine Zollinger occupait en effet une mission importante au sein du conservatoire : elle fut durant 3 ans une interface entre les parents et la direction et les enseignants, aidant à trouver des solutions à toutes sortes de problèmes liés à l'organisation (inscriptions, aménagement des classes horaires aménagées, projets personnalisés…). Elle a travaillé de manière intense, régulière et efficace.

Ce rôle de délégué des parents est indispensable. Il doit être pérennisé. Le collectif des parents d'élèves souhaite que de nouveaux délégués soient élus à la rentrée, afin de défendre les intérêts des enfants au sein du conservatoire.

Réponse envoyée au maire de Puteaux par Séverine Zollinger :

Puteaux, le 26/06/2012

Madame le Maire Ceccaldi-Raynaud,

Je prends acte de la lettre me notifiant que mon mandat de représentante des parents d'élèves (et non représentant d'élèves comme vous l'écrivez par erreur) arrive à échéance.

Sachant que je ne compte pas renouveler mon mandat et qu'il me semble pourtant utile que les parents et les élèves soient représentés, je vous prie de bien vouloir répondre aux interrogations suivantes:

-Pouvez-vous m'indiquer la date effective de la fin de mon mandat, en considérant que j'ai été élue en novembre 2009, que des parents continuent de me solliciter et que pour l'instant personne n'a été élu pour prendre le relais ?

-Afin de répondre aux familles qui s'interrogent, pouvez-vous également m'indiquer la date, les modalités et l'organisation des prochaines élections?

Je vous remercie à l'avance et vous prie d'agréer, Madame le Maire, mes respectueuses salutations.

Séverine Zollinger

Commenter cet article

Richard_Wallace_et_Grommit 29/06/2012 14:44

Bonjour,
notez qu'il y a toute une discussion sur le sujet sur http://www.monputeaux.com/2012/06/conservatoire-municipal-.html !!

lanouvelopposit 27/06/2012 23:07

Quand je pense qu'un ancien élu de l'opposition ose aujourd'hui écrire sur Tweetter, je cite : "Joëlle Ceccaldi agit pour le bien de #Puteaux Son bilan est positif..." Malheureusement pour ce monsieur, nous avons sur votre site la preuve du contraire. Non, sur ce dossier , Mme le Maire n'agit pas pour le bien des Putéoliens ! Non, sur ce dossier, son bilan n'est pas positif !

cloclo 27/06/2012 15:02

C'est quoi la réglementation en vigueur sur laquelle s'appuie Mme Joëlle Ceccaldi Raynaud?

JEANNE 27/06/2012 04:36

Voilà une pratique stupéfiante. Lorsque le mandat est terminé de nouvelles élections ont lieu et ce sont aux parents de décider qui ils souhaitent comme représentant(e). Le maire de Puteaux ignorerait-il ces règles élémentaires de la démocratie ?

Un parent d'élève 28/06/2012 22:11

Réfléchissons un peu...prendre le temps d'envoyer un courrier pour signifier à un élu la fin de son mandat n'a en soi, rien de "choquant". C'est juste déplacé ! A partir du moment ou c'est déplacé, on peut penser toutes sortes de choses...bref ça crée un climat qui n'est pas sain !

Là ou c'est choquant c'est quand on signifie à un élu la fin de son mandat avant même la date d'échéance. Est le cas ? Pour répondre, il suffit d'une part d'être logique et d'autre part de se référer à ce qui se fait dans les autres conservatoires. Quand un parent d'élève est élu pour trois ans dans un conservatoire, c'est vraiment trois ans et pas trois années scolaires. Le conseil consultatif a été créé sur un schéma qui n'est pas "Putéolien", c'est un schéma classique qui entre dans le schéma d'orientation pédagogique du Ministère de la Culture et le schéma départemental des enseignements artistiques des Hauts de Seine. Dans ce schéma est prévu un conseil consultatif permanent, paritaire et composé de membres élus et désignés. Si dans ce conseil consultatif, alors qu'aucune élection n'a eu lieu, on décide de se séparer, voire de renvoyer (de quel droit d'ailleurs ?) des représentants des parents d'élèves, de fait, le conseil consultatif n'est plus paritaire et donc il n'assure plus sa fonction. Pour que le conseil consultatif assure en permanence sa fonction, il doit toujours être composé de l'ensemble de ces membres.

Comment envisager une rentrée scolaire sans représentant des parents d'élèves ? Comme partout, c'est après la rentrée scolaire qu'on procède aux élections des représentants des parents d'élèves et c'est après ces élections que les représentants sortants et les représentants fraichement élus se passent le relais. Si le relais n'est pas assuré, il y a forcément à un moment, disparition du conseil consultatif et ça c'est vraiment choquant ! Cela voudrait dire qu'on a créé un conseil consultatif simplement pour avoir l'agrément ! Comment justifier cela au ministère de la culture alors qu'il vous verse la somme d'1 million d'euros pour cet agrément ?

Et là ou c'est encore plus choquant, c'est qu'encore une fois c'est une une décision unilatérale. Cette fois ce n'est pas le renvoi d'un directeur de conservatoire, d'un adjoint aux affaires culturelles, ou d'un professeur de solfège, cette fois notre Maire met un terme au mandat en cours d'un bénévole élu par ses pairs (bénévole qui a œuvré pendant presque trois ans pour l'intérêt de nos enfants).

Cette décision a-t-elle était prise dans l'intérêt de nos enfants ou de leurs parents ? Nos enfants et leurs parents n'ont ils pas intérêt à avoir quelqu'un d'indépendant auprès d'eux, quelqu'un qui travaillent pour eux et qui ne soit soumis à quiconque ?

Alors oui, pour toutes ces raisons, c'est choquant !

27/06/2012 21:43

L'année musicale se terminant fin juin et reprenant mi septembre je ne vois pas en quoi cela est choquant de signifier au représentant des parents que son mandat est terminé...